Fin mars début Avril 2010 , de Auteuil à Enghien

by AQPS, 8 avril 2010

Les principaux résultats et commentaires avec www.leblogdeparisturf.com

 

Mercredi 7 avril 2010, Auteuil.

 

Dans le Prix Saumur (Steeple – 5AP – 4.300 mètres). On a le grand plaisir de retrouver Lord Carmont (AQPS – Goldneyev – El.Haras de Mirande), qui n’avait pas couru depuis un an et demi. Il n’a attendu personne, fidèle à son habitude, et il s’est imposé sans aucune émotion… C’est un grand bonheur de le revoir en compétition, confie Isabelle Pacault, très émue. J’espère qu’il va nous faire plaisir encore longtemps…» Le multi gagnant et placé de groupe fait preuve d’une régularité exceptionnelle et retrouve la compétition pour ses 9 ans ! (cliquez sur son nom pour voir sa fiche, puis sa famille).

 

Dans le Prix Guy Hunault (Haies – 5A – 3.600 mètres) Royal d’Arc (AQPS – Le Triton – El. SCEA le Fragneau), gagne nettement…Cet AQPS faisait partie des meilleurs de sa génération en plat, puisqu’il a gagné le Bango et pris la deuxième place du Grand Prix des AQPS (Prix de Craon). « Il a juste loupé le Jacques de Vienne, explique Mme Terrière, qui est naisseur et co-propriétaire du cheval. Il était malade ce jour-là… Nous ne nous attendions pas à une telle performance dès sa rentrée. Une quatrième place nous aurait suffi ! Mais il gagne vraiment bien, dans un bon lot… » Royal d’Arc a été élevé par les époux Terrière (SCEA Le Fragneau), en Charente-Maritime, près de Saint Jean d’Angely…Nous avons trois poulinières, et travaillons essentiellement avec Eric Leray », ajoute Mme Terrière. La mère de Royal d’Arc, Lextrienne (AQPS – Neustrien) est une sœur utérine de Pandolphe (AQPS – Passing Sale), cinquième du Grand Steeple 2009.

 

Mardi 6 avril 2010, Enghien. Soprano Vallis (AQPS – Sleeping Car) a un peu surpris son entourage en s’imposant, dès sa deuxième sortie sur les obstacles, dans le peloton B du Prix Orvilliers (Haies – 4A – 3.300 mètres). Monté à l’arrière-garde par David Cottin, et bien que commettant une faute en face, le pensionnaire de Gilles Chaignon a bien accéléré pour s’imposer devant Sprint de Ferbet (AQPS – Dark Moondancer), qui a paru encore très bébé. « J’avais dit à David de ne pas s’affoler s’il était encore assez loin en face, car il a du jus pour finir. Il a fait une faute d’inexpérience mais effectivement, il a bien conclu. Je suis même un peu surpris de le voir s’imposer pour sa deuxième course sur les haies. C’est de bon augure pour la suite. Il a pris un cm cet hiver et n’a peut-être pas encore fini sa croissance. Nous allons donc prendre notre temps avec lui. Comme ses frères, il est destiné au steeple à l’avenir… », a expliqué Gilles Chaignon.
Soprano Vallis est un produit de l’élevage Dutertre, et ce n’est autre que le frère de Jérico Vallis et Nedji Vallis, deux très bons éléments AQPS sur le steeple d’Auteuil. Bora Vallis (voir sa production en cliquant Ici) a également une femelle âgée de 3 ans par Ballingarry, à l’entraînement chez Laurent Viel.

 

Samedi 3 avril 2010, Auteuil. Longtemps éloigné des pistes en raison de problèmes de jambes, Pommerol (AQPS – Subotica – El. H.D’Armaillé) n’avait pas couru à Auteuil depuis octobre 2008. Il a retrouvé en fanfare l’hippodrome sur lequel il a réalisé ses meilleures performances en s’imposant dans le Prix Air Landais (Steeple – 5AP – 4.300 mètres). Toujours en bonne position, l’AQPS a résisté assez sûrement à Quocotiep (AQPS – Network)« Il a fallu prendre son temps pour le soigner, explique François Doumen. Il a connu des problèmes de jambes. Je l’ai couru à Fontainebleau et à Enghien pour le ramener progressivement au top. C’est un bon cheval, qui adore ce terrain. La suite de son programme ? Il faut voir si les handicapeurs me laissent une chance de courir le Président. Ce serait l’idéal… »
Lire la suite sur les origines de Pommerol sur : http://www.leblogdeparisturf.com/nos-dernieres-nouvelles/5621-air-landais-pommerol-sepanouit-sur-son-terroir

 

Dans le Prix Arthur Veil-Picard (Haies – 5AP – 3.600 mètres). La petite sœur de Pommerol finit à quelques longueur du champion Zaiyad : Rhumerie (AQPS – Shaanmer), et réalise là « quelque chose de peu commun, alors qu’elle n’a couru qu’une fois en obstacle »… 

 

Mercredi 31 mars 2010, Enghien. Grâce à sa qualité de sauteur, notamment, Son Oiseau (AQPS – Persian Ruler – El : M. Le Meur) a survolé de 6 longueurs a phase finale du Prix de l’Amiénois (H – 4A – 3.600m). Son entraîneur Jehan Bertran de Balanda qui s’est enthousiasmé auprès du journaliste de Paris-Turf: «C’est un drôle de cheval. Il saute trop gros, mais gagne quand même en roue libre. Le matin, il est pareil: je lui ai fait sauter le steeple et, même le bull-finch, il ne veut pas le toucher! Pour le moment, c’est sa façon de faire, mais peut-être qu’un jour, il arrivera à se baisser. Toujours est-il qu’il s’agit certainement d’un vrai bon cheval.»

 

Lundi 29 mars 2010, Saint-Cloud. Première épreuve d’importance pour les AQPS en région parisienne, le Prix d’Estruval (AQPS – B – 45A – 2.400 mètres) est revenu à Saint Gratien (AQPS – Fragrant Mix – El. J.Cyrpès), revenu en plat après un essai sur les obstacles cet hiver à Pau. « Je le trouvais pas encore assez costaud et mature pour continuer sur les obstacles, confie Etienne Leenders, c’est pourquoi je l’ai remis en plat. Il avait déjà montré sa qualité dans cette discipline en s’imposant pour ses débuts. Ensuite, dans le Jacques de Vienne, il avait manqué sa course sans que l’on trouve d’explications. Il était peut-être simplement dans un jour sans. Il va maintenant disputer le Prix Bango, le 22 avril sur cette piste. Ensuite, il ira se reposer dans la Nièvre, puis devrait être revu sur les obstacles à l’automne. » …
Saint Gratien a été élevé par Jacques Cyprès. C’est un frère du bon Matignon (AQPS – Gunboat Diplomacy), notamment troisième de la Grande Course de Haies de Pau (L.), de Porte d’Auteuil (AQPS – Network), lauréate en plat, sur les haies et le cross pour l’entraînement de François Nicolle, et de Lacadoue (AQPS -Cadoudal), génitrice de la prometteuse Qualanke, deuxième du Spumate l’an dernier.

 

Dimanche 28 mars 2010, Auteuil. Sacrée dans le Jacques de Vienne en fin d’année dernière, Sister Palma (AQPS – Kahyasi) a impressionné pour ses débuts sur les haies dans le Prix Samaritain (AQPS – 45F – 3.500 mètres). La pensionnaire de Jehan Bertran de Balanda s’est littéralement envolée dans la ligne droite, Cyrille Gombeau, en selle sur Sortie de Secours (AQPS – Trempolino), n’a pu que constater la supériorité de son adversaire. « Elle est belle, bonne, gentille, facile à entraîner… C’est un amour de jument, confie Jehan Bertran de Balanda. Je suis particulièrement heureux de gagner cette course car c’est une belle histoire. Nous sommes trois copains, François Hoffet, Anthony Baudouin et moi-même, à l’avoir élevée et être associés dessus. Nous avons fait un effort sur la saillie, et nous sommes récompensés. » Sister Palma est un produit de Miss Palma, une sœur du bon Mister No (Graveron), notamment lauréat du Bourbonnais. C’est une bonne souche anglo de l’éleveur corrézien Pierre Delage, celle de Sugana, mère, entre autres, de l’étalon tête de liste de la race Le Corrézien.

 

Prix André Girard (Steeple – 4A – 3.500 mètres) Victoire courageuse de Sulon (AQPS – Passing Sale – El.Mr et MmeJ.Garin) a résisté jusqu’au bout au bon retour de Magic Poline (Trempolino). Sulon s’était imposé dès ses débuts sur les haies, l’an dernier, dans le Prix Emilius. Guillaume Macaire avait alors souligné les qualités innées de sauteur de son poulain, et lui avait prédit un brillant avenir sur les gros obstacles. « Il fera sans doute un cheval de Maurice Gillois l’an prochain. » La route est encore longue et parsemée d’obstacle, mais rien n’interdit de rêver encore au Gr1.
Sulon est né en Bretagne chez la famille Garin. C’est un fils de Fest Noz ( AC – Port Etienne), plutôt douée en compétition. Elle est déjà produit Ola du Sulon (AC – Grand Trésor), notamment lauréat du Coq Gaulois à Auteuil, pour le même entraînement que Sulon

 

Mercredi 24 mars 2010, Enghien, Septland (AQPS – Agent Bleu – Elevage T.Cyprès), est invaincue  dans le Prix John Cunnington (Haies – 4A – 33500m),pour sa deuxième sortie sur le même parcours de ses débuts victorieux. C’est une petite fille de Queensland IV, excellente souche dont vous pouvez consulter la production en cliquant Ici.

 

Dans le prix Prix Beauté de Cour (Steeple -5AP – 4.800m), victoire de  Newton des Pictons (AQPS – Dress Parade – Elevage SCEA Marais des Pictons) qui semble au meilleur de sa forme dans sa neuvième année.

Articles récents

Inscription newsletter AQPS