Un AQPS Top Price de la vente d’été Arqana

by AQPS, 2 juillet 2010

Samedi 30 juin 2010. Ventes d’été de Saint-Cloud.

(A.Mouatadiri, Paris-Turf) Après un démarrage très calme, la vente d’été Arqana s’est achevée sur des résultats en très légère hausse par rapport à l’an dernier (en ce qui concerne le CA), et avec un taux de vendus en progression, avoisinant les 66 % (contre 55 % l’an dernier). Analyse des numéros les mieux vendus et avis des acteurs principaux…

 

Eric Hoyeau, DG d’Arqana :

«  Le chiffre d’affaires de la vente est légèrement supérieur à celui de l’an dernier, ce qui, en cette période perturbée, est satisfaisant. Néanmoins, pour analyser cette vente, qui regroupe différentes catégories de chevaux, il faut aller dans le détail. Chez les 2 ans de breeze-up, la demande s’est consolidée. Pour les chevaux à l’entraînement, le taux de vendus, proche de 79 %, reflète que la fonction de rotation d’effectif de cette vente marche effectivement. Enfin, pour les stores, le top-price montre qu’avec des chevaux alliant le pedigree et le modèle, malgré un marché perturbé, la demande est présente. Je regrette donc la difficulté à constituer une offre d’une réelle qualité. Il faut que les gens reprennent confiance dans les ventes publiques. Le marché a montré que nous avions la capacité de bien valoriser les chevaux qui correspondent à la demande.  »

Stores

Lot 39 : H 2 ans par Astarabad et Miss Academy (AQPS – Vidéo Rock)
Jehan Bertran de Balanda a levé la main à 160.000 euros pour ce poulain issu d’une famille maternelle d’anglo qu’il aime beaucoup et à qui l’on doit notamment l’étalon Le Corrézien: « C’est une très belle souche, celle de Pierre Delage, à Lubersac, à côté de Pompadour. J’avais sa grand-mère, Mademoiselle Wo, qui a donné Mister No et Miss Palma, la mère de Sister Palma que j’ai également à l’entraînement. J’ai repéré le poulain et l’ai proposé à Alan Potts. Je me doutais qu’il ferait plus de 100.000 euros… Je suis très content de l’avoir emporté. » Alan Potts s’était montré très actif la semaine dernière à Fairyhouse, achetant notamment un fils de Presenting pour 320.000 euros. 


L’avis de Anthony Bromley, Highflyer Bloodstock (meilleur acheteur)
Anthony Bromley a acheté cinq stores pour un total de 118.000 euros. Son dévolu s’est notamment porté sur le numéro 25, un hongre de 3 ans par Martaline et Keep Well, pour 45.000 euros. « Il va partir chez Nicky Henderson, en Angleterre. Pour moi, c’était le meilleur store de 3 ans. Il est par Martaline, un étalon très populaire en France et que les Anglais aiment beaucoup aussi. Sa mère était une bonne AQPS en plat, lauréate du Prix Chloris. » …

 

L’avis de Paul Basquin, haras du Saubouas (meilleur vendeur)
« Le marché est très dur, il faut vraiment un poulain qui sorte du lot pour le vendre un bon prix, comme le fils d’Astarabad et de Miss Academy, qui était une championne AQPS en courses. ..» (Adeline Moouatadiri – Paris-Turf)

Articles récents

Inscription newsletter AQPS