La belle rentrée parisienne des AQPS

by AQPS, 8 mars 2010

On peut même dire les belles rentrées parisiennes pour les AQPS…

Mardi 2 Mars 2010, Enghien.  Septland (AQPS – Agent Bleu – Elevage T.Cyprès) a nettement dominé ses contemporaines dans le Prix Marise (Haies – 4F – 3.500 mètres). Cette pouliche inédite est venue en tête, dans son action, en face et a ensuite facilement fait la différence sur le plat .
« Nous l’avions remarquée le matin, analyse David Berra, partenaire de la lauréate, entraînée par Philippe Peltier. Elle fait tout dans la facilité. Aujourd’hui, elle a sauté gros, mais c’est parce qu’elle manque de maturité. En face, j’allais au-dessus de la course. Le reste n’a été qu’une formalité. Elle a beaucoup d’action et ne devrait pas en rester là… » Portant les couleurs de Jacques Détré, Septland a été élevée par son co-propriétaire, Thierry Cyprès. Elle est issue de la toute bonne souche de l’élevage, celle de Queensland IV (Citheron).Sa mère, Jubyland (Kadalko) est en effet une sœur de Cumberland (Cyborg), lauréat du Prix Maurice Gillois, notamment, et d’Embiez (Lute Antique), deuxième des Drags. Jubyland a déjà produit Réunion (Fragrant Mix), deuxième du Prix Al Capone II à Auteuil.

Dans le Prix Fernand Roy (Steeple – AQPS – 4.500 mètres), Quart Monde (AQPS – Network – Elevage J.Cyprès et L.Couetil) a dominé à la lutte Quocotiep (AQPS – Network) « Il avait mal couru à Pau sans trop d’explications, analyse François Nicolle, entraçineur du lauréat. Olivier l’a très bien monté, et je crois que j’ai bien fait de mettre la décharge, car il n’y a pas grand-chose à l’arrivée. C’est un très bon sauteur, qui avait déjà bien couru sur cet hippodrome en fin d’année dernière…. »
Quart Monde est un produit de l’élevage de Jacques Cyprès, dont il défend les couleurs. Sa mère, In Extremis (Quart de Vin) est issue d’une sœur de The Fellow et Al Capone II. Au haras, elle a donné Oakham (Agent Bleu), lauréat du Grand Steeple des AQPS du Lion d’Angers, Panique Pas (Vidéo Rock), vainqueur du Prix Samaritain à Auteuil, et Rock In (Vidéo Rock), sujet utile en steeple.

Jeudi 4 mars 2010, Fontainebleau. Le Prix des Daguets (Steeple – AQPS – 45A – 3.600 mètres) a permis à Riri Mag (AQPS – Vidéo Rock – Elevage A.A. Maggiar) d’ouvrir son palmarès. Après avoir suivi les animateurs, le futur gagnant a pris l’avantage au bout de la ligne d’en face et a gagné sûrement, malgré la très belle fin de course de Sud Nivernais (AQPS – Shaanmer), qui a galopé beaucoup plus en retrait dans le parcours. S’il ne s’était encore jamais imposé, Riri Mag comptait plusieurs parcours intéressants, et avait notamment été malheureux à Compiègne, pour ses débuts sur les gros obstacles. Il avait ensuite couru dans des lots bien composés, subissant la loi de sujets de qualité, sans démériter. Riri Mag est issu de l’élevage Maggiar. C’est un fils de Disconea (Bayolidaan), lauréate en plat et issue d’une bonne souche Cyprès, celle qui a notamment donné l’étalon Italic.

Dimance  7 mars 2010, Auteuil. Le Prix Rohan (L. – haies – 4A – 3.600 mètres) ouvre la saison d’Auteuil 2010 et le palmares des AQPS ! Questarabad était le dernier lauréat de cette listed. Mais il allait aussi vite que les purs en plat ! Sans Histoire (AQPS – Blushing Flame – Elevage Haras de Saint-Voir) a elle aussi été conçue pour Auteuil, même si elle a débuté en plat, dans une bonne course, le Prix du Tremblay, remportée par Sappo (AQPS – Alberto Giacometi), co-élevé par la famille Lageneste.
La grise a devancé sur le plat Tsar de Russie (Montjeu), quatrième de Gr3 en plat. « Elle avait l’avantage d’être appuyée sur le rail, analyse Thomas Trapenard, son entraîneur. Et elle doit être bonne, comme le laissaient déjà supposer ses débuts en plat… » . Sans Histoire appartient à la famille Lageneste, qui l’a donc élevée. Sa mère, Fia Rosa (AQPS – Royal Charter) a gagné en steeple pour l’entraînement de Guy Cherel. Elle a déjà produit Mort de Rire (AQPS – Luchiroverte), deuxième du Nupsala avant d’être exporté outre-Manche. Graminée, la troisième mère de la pouliche, a notamment produit le doué Mifinbon. Sappo, mentionné plus haut, provient également de cette souche maternelle.

Dimanche 7, Auteuil. Pour sa rentrée dans le Prix Juigné (Gr3 – Haies – 5AP – 3.900 mètres), Questarabad (AQPS – Astarabad – Elevage Terres Noires) s’est imposé d’une classe. L’expression est parfois galvaudée tant elle est utilisée, mais sa simplicité est parfaite pour qualifier le succès du crack de Roger Polani. Placé en dernière position, Questarabad a fait une frayeur à ses supporters en commettant une faute au début de la ligne d’en face. Mais le 6 ans s’est ensuite rapproché tranquillement et le reste ne fut qu’une formalité. « Il a vraiment dominé très facilement, confirme Marcel Rolland. J’étais un peu inquiet au moment de sa faute car il avait énormément de terrain à refaire, mais il l’a fait très calmement, tout en progression. Il va maintenant prendre part au Prix Hypothèse, le 9 avril, et je pense que nous ferons ensuite l’impasse sur l’une des préparatoires à la Grande Course de Haies, mais je ne sais pas encore laquelle. » Questarabad vise évidemment un second succès dans le Gr1 du premier semestre. Cette course de rentrée a confirmé que les échappées solitaires sont désormais de l’histoire ancienne pour Questarabad : le cheval s’est réellement posé. Il n’en est que plus fort…Le pedigree de Questarabad a été maintes fois étudié. Rappelons qu’il est issu de l’élevage de Jean-François Colas, les Terres Noires. Sa mère Halitade (AQPS – Royal Charter) a également produit Outaouais (AQPS – Sleeping Car), exporté outre-Manche après un bon début de carrière chez François Nicolle, et Patagonie (AQPS – Robin des Champs), notamment deuxième du Prix Louis Champion.

Par ailleurs, Questarabad a été sacré Cheval de l’Année Obstacle par Courses & Elevage.

Sur le même mode d’attribution que le titre de Cheval de l’Année en plat, le titre correspondant en obstacles a couronné le hurdler AQPS – Questarabad, de très peu devant Remember Rose.

Cheval de l’Année et Meilleur 5 Ans et plus en haies  : Questarabad

Le plus généralement, c’est un steeple-chaser qui se voit sacré Cheval de l’Année, à l’instar des trois derniers, Princesse d’Anjou, Mid Dancer et Or Noir de Somoza. La série se rompt, avec Questarabad, qui a récolté 299 points, soit 8 seulement de plus que l’auteur du doublé Grand Steeple -Haye Jousselin, Remember Rose, déjà incontestable top à 3 ans, à 4 ans et chez les chevaux d’âge. Recevant son trophée des mains de Jean d’Indy, Vice-Président de France Galop, M. Roger Polani avait déja été sur le podium il y a douze mois, quand son pensionnaire avait été sacré Meilleur 4 Ans sur les haies  :  » tout est mis en œuvre pour être là dans un an, et encore bien d’autres fois ultérieurement, regardez l’enviable longévité de notre rival Grande Haya !« … Et si seulement 8 points séparent l’auteur du doublé Grande Course de Haies – Grand Prix d’Automne de Remember Rose, ce dernier n’en détient que 5 d’avance sur Long Run, sur le podium du Cheval de l’Année.

A partir du www.leblogdeparisturf.com

Articles récents

Inscription newsletter AQPS